L'AFRIQUE VU SOUS UN REGARD NOUVEAU

Football/ L’ex-capitaine des éléphants de Côte d’Ivoire et ‘’ex-goleador’’ de Chelsea, Didier Drogba, raccroche les crampons

0

 

Après une carrière riche et bien remplie,  Guingamp Ligue 1 française,  Phoenix Rising dans l’État de l’Arizona aux Etats-Unis, Olympique de Marseille (France), Chelsea (Angleterre), Shanghai Shenhua (Chine), Galatasaray (Turquie) et l’Impact de Montréal (Canada), Didier Drogba l’ex capitaine des éléphants de côte d’Ivoire et actuellement sous contrat avec le Phoenix Rising, seconde division américaine, a rendu publique cette semaine, l’annonce de sa retraite. Une information qui n’a pas manqué de susciter de l’émoi dans l’univers du football mondial.

L’ex-International Ivoirien, et actuellement sociétaire du Phoenix Rising, en seconde division américaine, Didier Drogba, a annoncé qu’il mettrait un terme à sa carrière à la fin de la saison en cours : “J’ai commencé en retard au plus haut niveau. “J’aime vraiment jouer. J’aime beaucoup mon rôle de propriétaire-joueur. Je suis entouré de beaucoup de jeunes joueurs et j’aime leur transmettre mon savoir-faire. Mais cette saison est la dernière. J’ai 40 ans, il est temps maintenant.”

L’ex-sociétaire du club londonien, Chelsea dit vouloir se retirer des stades pour s’occuper de lui-même et d’affaires privés : « À un moment donné, il faut savoir arrêter. J’ai besoin de temps pour mes autres projets. C’est bon de jouer, mais à l’âge de 39 ans, cela me freine un peu »

Rappelons que Didier DROGBA a fait ses débuts au Mans à l’âge de 20 ans en 1998. Parmi les titres les plus remarqués de sa carrière, outre les succès en Premier League, on retiendra évidemment sa victoire en Ligue des Champions en 2012 du côté de Munich après une finale épique contre le Bayern.

Didier Drogba c’est aussi une longue et riche carrière avec les éléphants de Côte d’Ivoire, Sous sa houlette, les onze Ivoirien a pris part à trois phases finales de coupe du monde d’affilé (2002 en Allemagne, 2010 en Afrique du Sud et 2014 au Brésil). La sélection ivoirienne a par ailleurs joué deux finales de coupe d’Afrique (2006 et 2012), toutes perdues aux tirs aux buts.

BORGET Jacques

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.