L'AFRIQUE VU SOUS UN REGARD NOUVEAU

Eliminatoires CAN 2019/ 4è journée: la Côte d’Ivoire arrache le nul en Centrafrique (0-0)

0

Les Eléphants de Côte d’Ivoire et les Fauves du Bas-Oubangui de la Centrafrique se sont neutralisés (0-0), mardi après-midi, au complexe sportif Barthélémy Boganda de Bangui (Centrafrique) au terme d’une confrontation comptant pour la 4è journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Cameroun 2019 dans le groupe H.

Cette opposition cruciale pour les deux sélections a été relativement équilibrée entre ivoiriens et centrafricains sur l’ensemble des deux parties de la rencontre. Gonflés à bloc contre les pachydermes ivoiriens après leur défaite ( 0-4) vendredi dernier à Bouaké, les Fauves de la Centrafrique se sont heurtés à la combativité et à solidité défensive des éléphants.

En effet, la détermination des poulains de Raoul Savoy, (sélectionneur centrafricain), qui ont multiplié les offensives dans le camp ivoirien dès l’entame de la rencontre, a été contrariée par Serge Aurier et ses coéquipiers pendant toute la première mi-temps.

Après la récréation, Maxwell Cornet, Jonathan Kodjia, Max-Alain Gradel et leurs coéquipiers, dans une prestation décomplexée ont plutôt donné de grosses frayeurs à la défense centrafricaine malgré la pression de plus plus croissante, de l’adversaire et de son public.

C’est finalement sur ce score nul et vierge de ( 0-0) que les deux sélections se sont séparées. Les éléphants de Côte d’Ivoire occupe la deuxième place dans ce groupe H avec 7 points derrière la Guinée , 1er avec 10 points. La République centrafricaine ( 4 points) et le Rwanda ( 1 point) occupe respectivement les troisième et quatrième place dans ce groupe H.

Les pachydermes ivoiriens seront face à la Guinée le 11 novembre prochain dans le cadre de la cinquième journée de ces éliminatoires. Vendredi dernier à Bouaké, dans le centre-nord ivoirien, l’équipe nationale ivoirienne de football s’était imposée ( 4-0) face aux Fauves de la Centrafrique lors de la troisième journée.

 

LB/ls/APA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.